Les délices de Tokyo / Sweet bean

J'avais d'abord lu le livre, et maintenant le film...j'ai préféré le livre mais le film était quand même émouvant. Un roman sur la nourriture et comment elle nous unit, c'est tout à fait pour moi! Il existe beaucoup de livres aujourd'hui basés sur la cuisine avec un intrigue amoureuse ou policière en parallèle, Ici, l'intrigue est centrée en partie sur le cuisinier, Sentaro, mais surtoutsur la vieille dame qui cache un secret qui nous fait découvrir une partie de l'histoire du Japon dont je n'avais jamais entendu parler....la lèpre existait toujours au Japon après la guerre et les malades étaient isolés, parqués dans des sanatoriums dont ils ne pouvaient sortir; on leur interdisait d'avoir des enfants, les femmes étaient avortées de force, alors qu'on savait déjà à l'époque que la maladie n'était pas héréditaire....

J'aime beaucoup la littérature japonaise en général et ce roman sensible et délicat ne m'a pas déçue. C'est un roman sur la transmission, sur les trois ages de la vie, qui vous fera peut-être pleurer aussi...En tous cas maintenant j'ai envie de faire des dorayakis!


Résumé : Ecouter la voix des haricots " : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges dont sont fourrés les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager. 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Merguez maison/ Homemade merguez sausages

Terrine de canard aux fruits secs

Abonnement à une box cuisine