Seattle




C'est la première fois que me je rendais à Seattle. J'en suis revenue charmée par cette ville certes un peu grise et même froide sur le bord de l'eau, mais très "relax" et un peu moins snob que San Francisco.

Deux jours passent vite, surtout que notre hotel n'était pas au centre-ville et il fallait donc compter du temps pour descendre le matin et remonter dormir le soir dans la proche banlieue. Cliquer sur les photos pour les agrandir....

Notre programme était fait d'avance : d'abord, le fameux marché de Pike's place. Nous y avons passé la matinée. Le marché est en grande partie couvert, ce qui est logique pour une ville ou la pluie est souvent présente.






Mon mari salivait devant les étals des poissonniers. Hélas, si le choix est large les prix sont aussi très élevés. On trouve aussi des restaurants, des échoppes vendant des souvenirs, un fromager ou on peut admirer la fabrication du produit.




Puis on descend vers le bord de l'eau pour admirer la grande roue (on n'est pas montés) qui est reconnaissable de loin.


et puis vers le quartier de Pioneer Square, avec ses vieux buildings et son arrêt de bus qui nous rappelle certaines entrées de métro en France.


On fait un circuit guidé des dessous de la ville. La visite est très intéressante et à faire au moins une fois. En 1889 la petite ville était construite presque entièrement en bois. Un gigantesque incendie détruisit une grande partie de la ville et il fut décidé de reconstruire uniquement en pierres (Comme ci-dessus). On suréleva les rues qui étaient à l'époque toujours mouillées et trempées, et les anciens batiments se retrouvèrent donc à un niveau plus bas que la rue, comme on le voit dans le schéma ci-dessous. On construisit donc les nouveaux batiments au niveau de la rue avec pour fondations les anciennes constructions qui se retrouvent maintenant au sous-sol.On peut visiter ces "fondations" ou anciens batiments dont les fenetres ouvrent maintenant sur des murs aveugles.




C'est ici que les gens auraient vu un fantome (celui d'un guichetier assassiné)


Lorqu'on est sur le trottoir on voit ces grilles pavees de cristaux, qui servaient a l'eclairage des salles en dessous :


et du dessous on voit le trottoir au dessus :


On voit meme les toilettes de cette époque :


et une photo de la ville en 1889 avant qu'elle soit enterrée....


En ressortant on découvre le premier gratte-ciel de la ville rendu possible par l'electricité et les monte-charge électriques.....Smith Tower date de 1914.



Le lendemain a été consacré à une visite d'une fabrique de chocolat dont j'ai déjà parlé, et à celle du quartier de Fremont, un autre quartier hipster, ainsi qu'au jardin botanique et à une courte virée à la "plage".




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mousse-crème au chocolat

Terrine de canard aux fruits secs

King's Canyon, c'est Yosemite en miniature