Road trip (2)--Salvation mountain et slab city

Le désert, c'est le refuge des anarchistes, hippies et originaux en tous genres. Ceux qui vivent ici, dans la poussière, la chaleur, la solitude, doivent déjà avoir une certaine mentalité pour supporter cet environnement. Dieu est le soutien des habitants du désert, ou bien la marijuana.



Dans le cas de Salvation Mountain c'est bien la foi qui en est à l'origine. Construite à partir de paille, de terre d'adobe, et de peinture sans plomb, elle est l'oeuvre d'une grande partie de la vie d'un illuminé, ou en tous cas d'un obstiné, Leonard Knight, mort à 80 ans en 2014. C'est un exemple d'art folklorique qui nous rappelle le facteur Cheval en France.

Passant des heures et des années au soleil, il construisit ce monument à la gloire du Seigneur avec des passages de la bible peints sur les murs de cette colline. (les photos sont assez sombres et parfois floues hélas, car prises au coucher du soleil).






On y trouve aussi quelques grottes et une chapelle, ainsi qu'une voute constituée de troncs d'arbres.







La vue depuis le sommet donne sur le désert alentour.



Juste à coté se trouve le domaine de la marijuana et des hippies : slab city. C'est un terrain sans services (eau, electricité, ramassage des poubelles), une ville sans  loi, habitée par des originaux ou des rejetés de la société. On y trouve une église, un symbole (le sole tree, ci-dessous), une voiture sans roue décorée, et des tentes pour les moins "riches".





La vidéo de Kesha a ete filmée en partie à Salton Sea, Slab City et à Salvation mountain (apres 2:45).


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mousse-crème au chocolat

7 chansons à écouter en Californie

La La Land, eh non, je n'ai pas aimé