Death Valley (premiere partie)


Entre Noel et le jour de l'an, nous voici partis pour la Vallée de la mort et Las Vegas. Comme d'habitude j'ai tout organisé bien à l'avance car il est difficile de trouver des hotels à cette période. Pour réduire les dépenses, nous emmenons notre glacière qui nous permettra de stocker sandwichs et bouteilles d'eau. Malgré le temps frais, il fait très sec et il faut boire beaucoup.

Ces régions minières sont connues pour la ruée vers l'or mais aujourd'hui les mines sont exploitées pour le borax. Nous traversons Searles, une région ou l'on produit toujours ce minerai blanc utilisé dans les lessives et pour la soudure. On en voit des tas le long de la route.


Route typique, qui s'étend toute droite sur des km.


Nous dormons dans un motel à Panamint Springs, un hameau à l'ouest du parc ou l'on trouve aussi un camping, une station service et un restaurant. Compter 125$ la nuit à cette période. A partir de maintenant, tout sera cher, l'essence, la nourriture. On est dans le désert.

Le lendemain, nous entrons dans le parc et notre premier arrêt sera pour les Mesquite flat dunes. Pas trop impressionantes par rapport à "nos" dunes de Guadalupe.....On va faire le sud du parc aujourd'hui.


On commence par Harmony Borax trail, une ancienne mine. C'est ici que je vais apprendre à quoi correspondent les fameuses "twenty mules teams". Pour transporter le minerai, on organisait des caravanes de mules qui transportaient l'eau (pour boire et traiter le minerai sur place). Ces mules venaient en général par groupes de 20 et mettaient 30 jours à rejoindre le site depuis MoJave (ou se trouvait la gare) et 30 jours à revenir (165 miles!). Tout ça se faisait pendant l'hiver seulement. Imagniez le trajet en plein soleil, à trainer ces tonnes de matériaux sur les routes cahoteuses!


Vue sur la petite usine de production de borax (raffinage?) et la chaudière datant de 1883. On produisait 3 tonnes par jour.



Voici un attelage de mules comme à l'époque :





En continuant, on peut s'arrêter à Salt creek, non indiquée sur la carte du parc, pour une petite balade facile sur une piste en bois. C'est le seul endroit du parc ou j'ai vu de l'eau (salée, cependant).


les craquelures au sol ressemblaient à de la céramique......


Collines couvertes de sel:


C'est une autre sorte de sel que nous avons découvert à Devil's golf course. Ce champ de boue et de sel durci est incroyable. On peut y marcher en passant entre les cristaux de sel très pointus donc dangereux.....



















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

7 chansons à écouter en Californie

Ma sauce tomate instant pot/cookeo

La La Land, eh non, je n'ai pas aimé